Recherche

Faire un don

Se tenir informé

  • Pour recevoir nos newsletter

Accueil du site / Conditions d’adoption / Suivi post-adoption

Une fois que le lapin est adopté, l’association ne le laisse pas pour autant tomber !

- Si vous avez adopté un lapin chez nous, vous ne serez pas livré à vous-même avec l’animal, mais de nombreux membres et bénévoles vous aideront à tisser des liens avec lui, à gérer la cohabitation, à l’éduquer, le soigner etc., si toutefois vous en éprouvez l’envie ou le besoin ! Pour cela, vous bénéficiez d’une section de notre forum pour poser vos questions et donner des nouvelles : Voir la section "lapins adoptés" Pour les problèmes les plus graves, les familles d’accueil pourront éventuellement vous aider par mail, par téléphone, voire se déplacer à votre domicile à condition que ce soit réalisable !

- De la même manière, nous rendons systématiquement visite aux adoptants, dans les mois qui suivent l’adoption. Même si nous essayons de choisir des adoptants de confiance, nous préférons toujours faire vérifier par une tierce personne que le lapin est bien traité et qu’il dispose d’un espace de vie adapté à ses caractéristiques physiologiques. Si vous souhaitez nous aider à réaliser ce suivi, vous pouvez devenir inspecteur pour l’association en vous inscrivant sur cette carte.

Pourquoi faire un suivi systématique ? Nous ne souhaitons pas pratiquer un simple suivi par mail car il est tout à fait possible de se faire manipuler. Quoi de plus simple que de prendre une photo à l’avantage du lapin, de cacher des granulés inappropriés ou même de couper tout contact, si l’on ne communique que par internet ? De plus, le moment de la visite de suivi est important car elle permet de faire un peu de prévention, de continuer l’éducation, d’apprendre aux adoptants certaines techniques (coupe des griffes, position de transe, etc.)

Comment se déroule une visite de suivi ? L’adoptant vous accueille, il vous montre où vit le lapin, il sort le lapin devant vous afin que vous vérifiez qu’il a l’habitude d’être sorti, manipulé, etc. Vous examinez rapidement le lapin afin de vérifier l’état de son corps, de ses griffes, etc. L’adoptant vous présente son carnet de vaccination, si un rappel devait avoir lieu entre temps. Généralement, c’est un moment très agréable car l’adoptant est heureux de montrer comme le lapin est bien chez lui, les progrès qu’il a fait depuis son adoption, les jouets qu’il possède, les relations avec les autres membres de la famille. Une visite peut durer un petit quart d’heure ou plusieurs heures quand on sympathise (c’est ce qui arrive souvent quand on se retrouve entre passionnés) !

Devenir inspecteur : Afin de faciliter le travail d’inspecteur, un petit questionnaire vous est remis, très rapide à remplir (principalement des cases à cocher) et à renvoyer à l’association. Être inspecteur ne nécessite aucun savoir particulier, il faut juste connaître et comprendre les besoins essentiels d’un lapin, et être capable d’en manipuler un sans trop de mal. Toute personne ayant lu le site de Marguerite & Cie et possédant un lapin vivant selon les préceptes de cette philosophie est un bon inspecteur.

Il n’y a pas besoin de devenir membre de l’association Ani-nounou pour être inspecteur.

Des cas qui posent problème ? L’association Ani-nounou est très méticuleuse pour le choix de ses adoptants et ses conditions d’adoption sont strictes. Il n’y a jamais eu de mauvaise expérience de placement ni d’animal rendu ou retiré depuis sa création. Tous les lapins placés sont heureux, en bonne santé, et la plupart du temps en liberté avec une alimentation semi-naturelle. Il n’y a donc que très peu de risques pour qu’une visite se déroule mal. Cependant, si nous recrutons des inspecteurs, c’est pour être certain qu’il continuera à en être de même. Si par malheur vous deviez être confronté à une situation délicate lors de la visite de suivi (lapin mal traité), nous ne vous demanderions pas (à moins que vous ne le désiriez) de retirer vous-même le lapin. Dans un cas comme celui-ci, un membre du bureau ferait le trajet. Si la situation n’est pas dramatique mais que vous relevez des manquements aux conditions d’adoption, vous n’êtes pas non plus tenu de réprimander la personne vous-même, ce qui est assez désagréable, c’est l’association qui s’en chargera…

Zones géographiques couvertes : Nous avons besoin d’inspecteurs absolument partout en France, et même dans les pays francophones limitrophes