Accueil du site || Famille d’accueil || L’alimentation

Cet article est réservé aux personnes qui sont familles d’accueil pour Ani-nounou, ou aux personnes qui souhaitent le devenir. En aucun cas cela ne concerne les adoptions.

Le lapin devra disposer de foin à volonté, d’une eau fraiche, propre et quotidiennement renouvelée, d’une petite portion de verdure chaque jour, et d’une petite portion de granulés.

- Le foin

L’association fournit le foin, qu’elle envoie par colis à la FA. Deux types de foin sont utilisés :
- du foin de crau sélectionné par les membres du bureau directement chez un producteur de la vallée de la crau. C’est un foin que vous ne trouverez pas dans le commerce ! Il est particulièrement appétant et pourra décider bien des lapins dédaigneux à goûter et apprécier le foin
- du foin rabgrass pour les lapins présentant des problèmes urinaires, le foin de crau étant riche en calcium.

Si le lapin que vous avez en FA refuse de manger du foin, il va falloir l’y inciter de différentes manières. Il faudra déjà faire vérifier l’état de sa dentition par un vétérinaire car cela cache fréquemment un problème de malocclusion. Il faudra ensuite rendre le foin plus appétissant : glissez-y des herbes séchées, des morceaux de fruits séchés, frottez le foin avec de la banane, de la fraise, du basilic, etc. Fourrez du foin un peu partout dans l’enclos : dans la litière, dans les rouleau de papier toilette vides suspendus un peu partout, dans sa gamelle de granulés, dans sa gamelle de légumes, etc. Si le lapin n’est pas trop mince, et qu’il a suffisamment de légumes introduits à son régime quotidien, il est possible de supprimer temporairement les granulés, cela l’incitera à consommer davantage de foin. Et surtout, évitez les râteliers à foin : les lapins aiment fouiller pour trouver le petit brin savoureux qu’ils avaient senti de loin, ils n’aiment pas manger au fur et à mesure, la tête en l’air, ce n’est pas naturel pour eux.

- Les granulés

L’association vous enverra des granulés adaptés à l’âge et aux particularités du lapin que vous prenez en charge : Oxbow bunny basics ou Versele Laga cuni complete.

Vous pouvez tout à fait décider de financer vous-même les granulés (et le foin également), mais attention, il faudra que l’alimentation demeure de qualité, c’est-à-dire qu’il faudra choisir l’une de ces gammes de produits, les autres étant proscrites : Oxbow (Bunny basics et Bene terra organic), ZuPreem (Nature’s promise), Bunny nature (Rêve de lapin basic aussi appelé Green dream basic), Versele Laga (gamme Cuni Complete uniquement) ; pour les lapins de moins de 6 mois les marques Oxbow et Bunny nature proposent également des produits juniors de bonne qualité.

Attention : les granulés doivent être donnés à volonté jusqu’aux 6 mois du lapereau. Mais pour un lapin adulte, l’apport en granulés ne doit pas dépasser 2 à 3% maximum du poids du lapin. Pour un lapin d’1,5kg par exemple, cela représente 30g de granulés par jour, soit 1 cuiller à soupe 1/2.

Si le lapin est obèse, ou atteint de malocclusion, un régime spécial sans granulés peut être recommandé, et à ce compte-là, n’hésitez pas à solliciter une aide financière pour les légumes.

- L’introduction des légumes

Le lapin doit normalement manger 8 à 10% de son poids en légumes. Cela signifie par exemple, pour un lapin d’1,5kg, une ration d’environ 140g par jour.

Il est très important que le lapin reparte de chez vous avec une base conséquente de légumes introduits. C’est essentiel pour sa santé et son bien-être. Plus il connaît de légumes, plus il a de chances d’être adopté par des adoptants pratiquant l’alimentation naturelle.

Nous vous demandons donc de faire un petit effort sur ce point, pour les légumes les plus courants. N’oubliez pas que vous serez souvent pris comme modèle par la famille adoptante, qui cherchera à reproduire ce que le lapin a connu, avec succès, chez vous.

N’oubliez pas de noter chaque introduction de légumes dans votre journal de bord, afin de pouvoir dire avec précision ce qu’il mange à la famille adoptante.

Les lapins que vous accueillez chez vous n’ont probablement jamais goûté un légume de leur vie, c’est pourquoi il faut introduire chaque nouveau légume en douceur et vérifier le transit.

Pour l’introduction des légumes, merci de lire cet article du site Marguerite & Cie : l’introduction des légumes

N’oubliez pas également de vérifier si les légumes sont comestibles ou non pour les lapins : liste des légumes comestibles

Sur le site de Marguerite & Cie, vous trouverez également des listes de fruits, de plantes, de verdure sauvage comestibles, ainsi que des idées de menus, la liste des aliments riches en calcium, etc.

- L’équilibre des portions de verdure

Une portion de verdure équilibrée comporte au moins 4 légumes, salade ou herbe différents. Elle est composée majoritairement de verdure : salade, herbes aromatiques, branchages, partie feuillue des légumes racines (fanes de radis, de navet, de carotte, feuilles de céleri, de fenouil...). Vous pouvez ajouter un morceau ou deux de légumes racines (panais, navet, topinambour, fenouil...), mais les légumes "durs" ne doivent pas constituer la majorité de la ration. Enfin, vous devez faire attention au calcium contenu dans chaque portion : si vous donnez trop d’aliments riches en calcium, le lapin peut être victime de calculs rénaux.

Pour en savoir davantage, vous pouvez lire ces deux articles : Verdure, quelques règles, Alimentation naturelle

- L’eau

L’usage du biberon n’est pas recommandé, nous vous conseillons d’utiliser une petite écuelle. Il existe également des fontaines à eau qui permettent de garder l’eau propre (mais n’oubliez pas de gaîner soigneusement le fil électrique).

Si le lapin présente des problèmes urinaires, nous vous conseillons l’utilisation de l’eau mont rouscous que l’on trouve en grande surface. Elle peut vous être remboursée par l’association, mais n’oubliez pas de vous faire établir une facture !